Comprendre la voix (3)

Le contrôle de la hauteur

La hauteur du son produit dépend de quatre paramètres:

  1. la pression de l'air,
  2. l'étirement des cordes vocales,
  3. la raideur du muscle vocal,
  4. la force d'accolement des cordes vocales.

La pression de l'air est contrôlée par l'ensemble des muscles respiratoires: diaphragme, abdominaux, muscles intercostaux, et dans une moindre mesure muscles du cou.

Les autres paramètres sont contrôles par les muscles du larynx: muscle crico-thyroïdien, muscle thyro-aryténoïdien, muscle crico-arythénoïdien latéral et muscle crico-arythénoïdien postérieur. L'effet de ces muscles dépend du mécanisme utilisé.

Le contrôle de la hauteur est donc avant tout un contrôle musculaire. Sa maîtrise est une question d'entrainement, comme dans un entraînement sportif.

Les boucles audio-phonatoires

Bien chanter suppose de bien entendre. Les sourds ont du mal à contrôler leur voix, un bouchon de cérumen ou certaines otites vont empêcher d'entendre certains sons graves, d'autres surdités touchent les sons aigus.

Les boucle d'audio-phonation

La voix que l'on émet soi-même parvient à nos oreilles selon trois chemins:

  1. par une voie courte depuis la bouche,
  2. après modification par l'acoustique extérieure,
  3. en traversant le crâne directement vers l'oreille interne.

Les aigus sont mal transmis par la voie directe, ce qui fait que lorsque l'on écoute sa voix enregistrée, on a du mal à la reconnaître, elle parait trop aigüe.

Dans le circuit long, il existe une rétroaction de la salle qui est variable selon la nature des matériaux utilisés et ses dimensions. Certaines salles sont plus agréables que d'autres selon que la voix est correctement renvoyée ou qu'elle se perd au loin.

Dans l'écoute interne, la voix parvient à l'oreille par le biais des vibrations des os, des tendons et des muscles. La voix est déformée: les sons ne se propagent pas de la même manière dans l'air et dans les tissus du corps.

Tous ces sons internes et externes se mélangent, variés en qualité et décalés dans le temps: c'est une raison supplémentaire pour ne pas reconnaître sa voix au magnétophone.

Chanter juste

Tout le monde peut chanter, avec plus ou moins de facilité, mais le chanter faux se corrige en général assez bien. Chanter juste comprend trois étapes: entendre, mémoriser, reproduire. Il est rare que l'audition ou la mémoire soit en cause. En général, chanter faux provient d'une déficience d'apprentissage.

En général, quand on chante faux on s'en rend compte et on cherche à tâtons. Canta répond justement à cette recherche en montrant comment il faut corriger. Canta crée une boucle de rétroaction qui vient se substituer à la boucle audio-phonatoire déficiente et permet d'apprendre à la renforcer progressivement.

La reproduction régulière de ces exercices de contrôle de la voix faits avec Canta va développer la représentation interne des notes justes ainsi que l'efficacité des circuits de commandes des muscles impliqués dans le contrôle de la hauteur des notes chantées. C'est comme un appareil de musculation qui vous forcerait à faire le geste juste pour développer certains muscles; la répétition de ces gestes va vous permettre de développer ces muscles-là avec le maximum d'efficacité.

Canta modifie la boucle d'audio-phonation

Le vibrato

Le vibrato est une variation de fréquence et d'amplitude de la voix autour de la note visée par le chanteur. L'écart est de l'ordre d'un quart à un demi-ton, avec une fréquence de 5 à 7 Hz.

Il ne faut pas confondre le vibrato avec la trille qui est l'alternance entre deux notes, ni avec le trillo qui est la répétition haché de la même note.

Vibrato de Withney Houston
Vibrato et trilles réalisés par Whitney Houston

La voix chuchotée ne possède pas de vibrato, ni une voix forcée ou émise sans confort avec crispation musculaire. Le vibrato est involontaire. Il est produit lorsqu'il existe une position d'équilibre entre deux muscles antagonistes du larynx grâce à une boucle réflexe. C'est le même mécanisme réflexe qui fait trembler les genoux de certains lorsqu'en position assise ils mettent leurs pieds sur la pointe.

Le vibrato est amplifié de façon importante par un effet de résonnance du squelette laryngé dont la fréquence propre est de l'ordre de 5 Hz.

Supprimer le vibrato d'une voix est possible, mais exige de l'énergie et fait baisser le rendement de la voix.

Le vibrato est donc un phénomène naturel, programmé neurologiquement. Il ne s'apprend pas mais se dévoile quand le reste du geste vocal est réalisé dans des conditions optimales.

Retour à l'accueil

(2) Les mécanismes de la voix

(4) Le timbre de la voix


GRATUIT

Freeware pour Windows XP ou Vista.

Carte audio et microphone indispensables

857 Ko





Apprenez à chanter juste avec CANTA


Canta pour apprendre à chanter juste

Accueil


Chaumet SoftwareCanta - Apprendre à chanter mieuxApprendre à chanter juste